Juventus de Turin
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Interview a Trezeguet

3 participants

Aller en bas

Interview a Trezeguet Empty Interview a Trezeguet

Message par GA10 Jeu 28 Juin - 17:26

La tête reposée et après la satisfaction de lundi soir avec la prolongation de son contrat à la Juventus, David Trezeguet peut désormais partir en vacances en toute sérénité (en Martinique, ndr). Mais avant, l’attaquant franco-argentin a accordé une interview au quotidien piémontais ‘La Stampa’ dans laquelle il est bien sûr revenu sur la grande nouvelle.

Quelle surprise: Trezeguet sera à Pinzolo le 11 juillet. Plus personne n’y croyait. Que s’est-il passé?
« Le fait est que j’ai la Juve dans le cœur et je veux continuer. A un moment, les conditions ne semblaient plus réunies pour continuer ensemble, et pourtant l’histoire continue et je suis un homme heureux, très heureux. Parce que je n’aurais jamais voulu partir d’ici ».

Lundi soir, ton papa était aux anges. Est-ce aussi grâce à lui que tout s’est bien passé?
« Bien sûr, il a même souffert plus que moi. A partir du moment où je suis resté en Serie B, jusqu’à ces négociations délicates. Je suis content que nous ayons trouvé un terrain d’entente. Le mérite revient à ceux qui m’ont assisté et aussi à la société. Comment la situation délicate a-t-elle évoluée? Disons que tout le monde a fait un pas en arrière. Pour ma part, je l’ai fait avec un grand plaisir parce que je tenais à rester pour continuer mon histoire ».

Comment t’ont-ils convaincu?
« Ils m’ont présenté un projet ambitieux. Des joueurs importants sont restés, d’autres d’un certain niveau sont arrivés. Tout est réuni pour bien faire ».

Au niveau économique, c’est sans doute eux qui y gagnent?
« Nous avons trouvé un compromis entre demande et offre. La société a fait un effort, moi je me suis adapté. Mais ce qui m’intéressait, c’était de comprendre jusqu’à quel point la Juve voulait construire une base solide pour le futur. Maintenant, je suis plus tranquille ».

Comme Buffon, tu restes même sans la Ligue des Champions.
« Nous pouvons remporter le scudetto immédiatement. Ce sera difficile, mais pas impossible si nous trouvons tout de suite les motivations. Le championnat sera notre Ligue des Champions. Nous serons un groupe de joueurs très motivés ».

Ranieri a-t-il influencé ton choix?
« Il m’a appelé pour me dire qu’il était content. Que c’est étrange: l’histoire avec Capello s’est répétée et, pour moi, être au centre de l’attention et avoir la confiance de l’entraîneur est important. Les tifosi et mes coéquipiers n’ont jamais manqué l’occasion de me communiquer leur estime. Il y a même eu une réunion dans les vestiaires pour me demander de ne pas quitter la Juve maintenant que nous étions de nouveau en Serie A. Même Deschamps s’était battu pour que je reste ».

Des regrets pour le geste fait durant le match contre Spezia?
« C’était une réaction instinctive dictée par les désillusions des derniers jours. J’étais nerveux car il me semblait impossible de ne pas parvenir à trouver un accord avec la société après sept années splendides. J’ai toujours eu du respect pour les dirigeants, je ne voulais offenser personne. En même temps, je ne ressentais plus la confiance d’avant, je me demandais pourquoi la Juve ne tenait plus à moi, alors que les gens étaient tous de mon côté. Maintenant, le pire est passé et je regarde de l’avant ».

Ensuite, que s’est-il passé?
« Tout d’abord, je suis parti en vacances parce que je devais décharger les tensions du championnat et du contrat. Tout le monde a réfléchi, mon papa me tenait informé des entretiens avec les dirigeants. Maintenant, j’ai un beau rapport avec la société au niveau humain. Cobolli Gigli et Blanc ont dit qu’ils étaient très contents après ma signature. J’ai répondu que je l’étais encore plus qu’eux ».

Etait-ce une bataille?
« Il y a eu de nombreux moments de tension, mais jamais de conflit authentique. Comme il y a trois ans, il était normal que la Juve réfléchisse et pense aussi à un après Trezeguet. De mon côté, j’étais déçu parce que je pensais avoir prouvé que j’étais très bien ici ».

Certains disent que tu n’avais pas d’offres très importantes. Est-ce vrai?
« J’en avais à l’étranger. Mais je n’étais pas convaincu parce que la Juve était mon premier choix et j’espérais que la situation allait changer ».

Ta maman Béatrice est-elle prête à afficher de nouvelles banderoles en tribune?
« Avant de signer, j’ai demandé si par hasard on avait déjà donné la loge de mes parents à l’Olimpico à quelqu’un d’autre. Maman est contente, elle voulait que je reste. Tout comme toute ma famille qui est très bien à Turin ».

Maintenant, Juve pour toujours?
« J’ai 29 ans et quatre ans de contrat devant moi. J’ai déjà vécu sept saisons magnifiques, je peux arriver à onze et entrer dans l’histoire de la société. Pour nous étrangers, il est plus difficile de rester longtemps dans le même club ».

Les chiffres parlent pour toi. Quel est ton objectif maintenant?
« Je rêve déjà du but numéro 200. Je suis à cinq matches d’atteindre la barre des cents présences en championnat. Je ne me sens donc pas comme un joueur de passage, je pense avoir mérité du respect durant toutes ces années et c’est pour cette raison que je ne voulais pas être remplacé. Le meilleur reste à venir ».

Le cauchemar Serie B est passé.
« Sportivement, ce fut horrible, mais vous n’imaginez pas combien la relégation nous a permis de créer un groupe solide et uni ».

Tu connais Iaquinta?
« Il est bon, mais je lui expliquerai que le plus dur est à venir. La Juve t’apporte beaucoup, mais elle veut beaucoup en retour. Il ne sait pas quelle pression l’attend ici ».

Maintenant, Domenech doit lui aussi se rappeler de toi. Es-tu confiant?
« Etant revenu au niveau normal, je pense que l’équipe nationale est de mon ressort. Notre sélectionneur est cependant imprévisible ».

Henry a fait un choix opposé.
« Après huit ans passés à Arsenal, c’était le moment d’essayer de remporter quelque chose d’important avec un club de grand prestige européen. Barcelone sera une super équipe. Même si Eto’o part ».

_________________
Interview a Trezeguet Delpi17v0tw9

Pronti per la GUERRA ... ?
GA10
GA10
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 3972
Age : 33
Localisation : FRANCE - Nîmes
Joueurs : Alessandro Del Piero
Date d'inscription : 07/09/2005

http://www.juleggende.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Interview a Trezeguet Empty Re: Interview a Trezeguet

Message par vecchia signora Jeu 28 Juin - 23:18

choix tres important pour lui et pour nous aussi
Merci David
vecchia signora
vecchia signora
Professionel

Masculin Nombre de messages : 684
Age : 36
Localisation : Tlemcen(Algerie)
Joueurs : tout homme portant le maillot bianconero
Date d'inscription : 28/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Interview a Trezeguet Empty Re: Interview a Trezeguet

Message par Mass Ven 29 Juin - 17:18

Superbe intervieuw Smile

_________________
Interview a Trezeguet I62085_i61459Sanstitre2
Mass
Mass
Primavera

Masculin Nombre de messages : 383
Age : 30
Joueurs : Buffon, Alex, Nedved, Mutu, Baggio, Zoff ... e tanti altri
Date d'inscription : 09/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Interview a Trezeguet Empty Re: Interview a Trezeguet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum